My XR

Le mag

Tanin de Châtaignier : limiter les coûts protéiques et le tourteau !

Eleveur au GAEC des Fours, Adrien Duret nous présente les intérêts techniques et surtout économiques du tanin de châtaignier dans la ration …

Témoignage

« L’incorporation du tanin de châtaignier dans la ration, nous a permis de mieux valoriser l’azote de celle-ci. Il a permis de fortement diminuer la quantité de tourteau de colza avec un maintien de la production laitière et des taux, ainsi qu’une baisse du nombre de problèmes de kystes ! »

Adrien Duret
Eleveur, gaec des fours (69)

Installé au GAEC des Fours sur la commune de Bully dans le département du Rhône, Adrien Duret et son père conduisent un troupeau de 50 vaches laitières de race Prim Holstein à 9 000 L de lait pour une production totale de 490 000 L dont 150 000 L transformés sur l’exploitation. L’exploitation a fait le choix d’intégrer du tanin de châtaignier dans la ration pour mieux valoriser la ration et baisser la consommation de tourteau, Adrien Duret nous explique …

« Avant, nous avions une ration avec un fort taux d’azote qui n’était pas utilisé par les vaches. Elle était constituée de maïs ensilage, enrubannage de foin et complémenté avec du tourteau de colza et soja ainsi qu’un mélange de céréales fermier (maïs, orge, triticale). Le prix du tourteau étant élevé et en augmentation, nous avons cherché à mieux exploiter l’azote de la ration sans perturber la production laitière.


Nous avons donc commencé à distribuer du tanin de châtaignier dès l’automne 2021, sur les conseils d’un nutritionniste et de notre inséminateur. Nous le distribuons à hauteur de 100 g par jour par vache, nous le mélangeons avec la ration dans le bol mélangeur.


Au niveau de la ration cela nous permet de mettre seulement 1 kg de tourteau contre 2,5 kg auparavant, ce qui représente une économie de 1,5 kg de tourteau par vache par jour. Au prix du tourteau sur 2022, qui est de 620 €, cela permet une économie importante de 27 T, ce qui représente 16 740 € soit 33 €/1000 L à l’année. La consommation de tanin de châtaignier à l’année représente 1,8 T, pour un coût de 2 336 € soit 5 €/1000 L.


Ce changement de ration a permis un maintien de la production laitière, ainsi que des taux. Ils étaient de 40,6 de TB et 34 de TP en janvier 2021 et de 43,8 de TB et de 33 de TP en janvier 2022. Au niveau de la reproduction, cela nous a aussi permis d’avoir moins de problèmes de kystes, qui était un problème important et récurent.


Pour conclure, pour nous le tanin de châtaignier permet une économie de 28 €/1000 L, ce qui n’est pas négligeable avec un maintien des performances techniques. L’objectif du GAEC est d’être au maximum autonome sur les concentré avec aussi la mise en place de méteil. Nous avons gagné en autonomie grâce au tanin et nous sommes très satisfait de son introduction dans la ration ! »

20220420_191638

Ces articles pourraient également vous plaire

Repro, Bovins Viande, Produits Techniques

Comment le SenseHub aide au pilotage global d'un troupeau allaitant

Au Gaec des Colibris, Dylan ROCHAS a choisi le SenseHub pour mieux gérer la santé et la reproduction de ses vaches allaitantes en période de transition dans la gestion des vêlages.

Lire l'article
Produits Techniques, Alimentation

Le tanin de châtaignier en support à la fécondité

Intégrée à la ration, la mélasse de châtaignier, plus couramment appelée « Tanin de châtaignier », valorise la protéine soluble présente dans la ration des ruminants.

Lire l'article
Repro, Bovins Viande

Réussir les vêlages à 2 ans en race charolaise

Associé au GAEC du Logis Neuf, Denis RIGOULET nous explique l’intérêt de faire vêler ses génisses à 2 ans et nous livre les clés pour y parvenir …

Lire l'article