Le mag

La logistique des doses caprines de A à Z

Chaque année, le service logistique XR Repro traite environ 9400 doses caprines. De la formulation du besoin de l’éleveur, à la livraison des doses, quel est le processus mis en place pour permettre à chacun d’obtenir la quantité de doses nécessaire au bon fonctionnement de son élevage ?

Témoignage

« La préparation de la commande des doses et la logistique pour les acheminer, c’est un travail d’équipe qui a pour but de toujours satisfaire les éleveurs, pour les aider à l’accomplissement de leurs objectifs. »

Elodie Vermeulen
Préparatrice de doses XR Repro

Le laboratoire de répartition des doses caprines, situé à Brindas dans le Rhône, a pour mission d’organiser toute la logistique des campagnes d’insémination. Chaque année, environ 9400 paillettes y transitent avant de rejoindre les différents secteurs des Territoires de l’Est et le laboratoire de Coubon pour l’approvisionnement des Territoires Auvergne et Plateaux, à l’ouest.

Commandées auprès de notre Organisme de Sélection Capgènes, ces doses sont ainsi redistribuées dans le strict respect des normes sanitaires et de conservation auprès de nos équipes de terrain réparties sur 10 départements. Efficacité, réactivité et proximité sont au cœur de cette activité logistique.

 

L’importance du niveau d’engagement des éleveurs dans le choix des boucs

 

Nos Xperts spécialisés sont répartis sur les territoires de façon à proposer le meilleur service de proximité aux éleveurs ayant recours à l’insémination caprine. Chaque fin d’année, ils se rendent dans les exploitations pour déterminer, avec les adhérents, la quantité de doses à commander auprès de Capgènes.

 

Le choix des boucs dépend de l’engagement et de la connexion de l’éleveur auprès de l’organisme de sélection. L’engagement est défini par son adhésion dans le contrôle de performance, au schéma de sélection et au nombre d’insémination demandées. La connexion est le résultat de deux valeurs : le nombre de filiations connues dans le troupeau, et le pourcentage de femelles issues d’insémination dans le troupeau.

 

Plus un éleveur est engagé et connecté, plus il a accès à une gamme de boucs d’un niveau génétique supérieur. Il existe plusieurs catégories d’éleveurs :

  • Les éleveurs pionniers, promoteurs et contributeurs, qui sont non adhérents au contrôle laitier officiel.
  • Les éleveurs acteurs, qui sont adhérent au contrôle laitier officiel et non connecté.
  • Les éleveurs piliers, qui sont adhérents au contrôle laitier et connectés.
  • Les éleveurs créateurs et engagés, qui sont en plus adhérents à Capgènes.

Ainsi, un éleveur «créateur et engagé» aura accès à une gamme supérieure à un éleveur promoteur ou contributeur.

 

Les différentes catégories de boucs

 

Chaque année, Capgènes réalise 1300 accouplements programmés, desquels vont naître 400 jeunes boucs qui seront triés sur leur niveau génétique grâce au génotypage. Parmi eux, les 160 meilleurs index génomiques entreront en centre de production. Un tri sanitaire et de conformation permettra au final de ne retenir que 90 « jeunes boucs génomiques » parmi les meilleurs du lot, qui seront testés sur descendance. 30 seront confirmés pour être proposés au catalogue deux ans après.

 

Les boucs sont classés dans différentes catégories, qui permettent de les regrouper selon leur génétique : Jeunes boucs génomiques, Gènes Avenir, Programme et Sélection.

La catégorie Gènes Avenir est la gamme supérieure. Les catégories Programme et Sélection sont les gammes intermédiaires et les jeunes boucs génomiques ( JBG) sont la gamme d’avenir. Chaque éleveur recevra une quantité de doses de chaque catégorie, en corrélation avec son engagement à Capgènes.

 

Comprendre le processus de commande des doses

 

 

Lorsque la coopérative passe commande auprès de Capgènes, c’est un nombre de doses par gamme qui est commandé, et non pas une liste de boucs. Le planning d’accouplement sera fait avec l’aide du PAM caprin, de l’Xpert et de l’éleveur par la suite, au moment le plus proche de la période de reproduction, et en tenant compte des dates de synchronisation. Seule exception : lorsqu’il s’agit d’accouplements programmés, le choix des doses est arrêté sur un bouc spécifique par Capgènes.

 

Sur l’ensemble des reproducteurs proposés au catalogue, XR Repro recevra des quantités différentes selon les boucs, qui ne produisent pas tous autant de semence. Ces doses sont ensuite attribuées en fonction des commandes passées par les éleveurs.

 

Les tableaux de répartition des doses sont travaillés par les Xperts de telle façon que les moyennes d’index soient équivalentes entre les élevages en fonction de leur implication à Capgènes, afin d’optimiser le progrès génétique.

 

Un document contenant l’indication de la quantité de doses par race, et par type d’engagement est rempli par l’Xpert, puis il est envoyé au service technique le 15 janvier au plus tard. L’ensemble des demandes du territoire de la coopérative est alors coordonné par le laboratoire, puis transmis à Capgènes début février.

 

La réception de la commande se fait environ deux semaines plus tard. Dans l’attente des doses, Elodie Vermeulen, laborantine, s’occupe de créer un fichier de répartition entre les différents types de doses. L’Xpert l’utilisera pour finaliser l’attribution des doses dans les élevages, en respectant les règles d’attribution, la proportionnalité des disponibilités, et une équité entre les élevages. Concernant les catégories de boucs, seuls les jeunes boucs génomiques sont attribués aléatoirement.

 

L’organisation minutieuse des cuves des Xperts

Doses caprines - XR REPRO 2

Une fois tous ces éléments finalisés, la création du plan de cuve peut débuter. Des plans détaillés sont constitués par Elodie Vermeulen au laboratoire de Brindas. Un premier plan qui regroupe tous les canisters, avec les informations sur la race et les catégories de boucs présentes à l’intérieur de la cuve. Un second plan plus détaillé d’un canister contient quant à lui la race, la catégorie, et les boucs classés par ordre alphabétique et numérique.

 

Chacune des doses contient des informations règlementaires pour garantir sa traçabilité : un code IA, une référence éjaculat permettant de définir la date de production de la semence, le tout réuni dans le code barre de la paillette, la race, le code national, le nom du bouc, et le lieu de production.

 

La logistique pour acheminer les doses

Mi-mars, c’est environ 60% des doses des premiers chantiers de l’année qui sont distribuées après avoir été préparées au laboratoire de façon intensive durant deux semaines. Cela représente environ 4700 doses pour 8 Xperts. Il faut donc anticiper toute la logistique d’acheminement des cuves vers les Techniciens.

 

Les doses sont soit récupérées directement aux laboratoires de Brindas ou de Coubon par les Xperts, soit acheminées durant les tournées d’azote du mois de mars, par le Livreur Préparateur. Le reste de l’année, il peut y avoir des demandes ponctuelles.

La logistique est un travail d’équipe qui a pour but de toujours satisfaire les éleveurs, pour les aider à l’accomplissement de leurs objectifs.

POUR ALLER PLUS LOIN

 

Ces articles pourraient également vous plaire

Événements

Reproduction Caprine

Connaître les principes fondamentaux de la reproduction chez la chèvre et développer ses compétences pour gagner en autonomie dans la gestion de son troupeau.

Lire l'article
Caprins

Performer la repro caprine par une offre adaptée

A l’automne 2019, XR Repro lançait une nouvelle offre de services XR Performa pour les élevages caprins de façon à répondre aux attentes des différents profils d’élevages. Retour sur l’intérêt de ce nouveau service...

Lire l'article
Featured, Formations

Les éleveurs de retour en formation !

L’offre de formations XR Académia reprend de l’activité ce début d’année, avec plusieurs dates de prévues sur les Terriroires.

Lire l'article