My XR

Le mag

Comment le SenseHub aide au pilotage global d'un troupeau allaitant

Au Gaec des Colibris, Dylan ROCHAS a choisi le SenseHub pour mieux gérer la santé et la reproduction de ses vaches allaitantes en période de transition dans la gestion des vêlages.

Témoignage

Nous avons choisi le SenseHub pour améliorer la détection des chaleurs et maîtriser l’IVV en plein changement de périodes de vêlages. Mais comme la santé va de pair avec la repro, nous avons opté pour le service Advanced de façon à bénéficier du suivi de la rumination. Je passe aujourd’hui autant de temps à regarder les courbes de rumination des animaux qu’à regarder les chaleurs. Ça me permet de voir le temps qu’elles passent à manger. Avant d’avoir une vache en chaleur, il faut peut-être la faire manger correctement, c’est important !

Dylan ROCHAS
Gaec Les Colibris, Méaudre (38)

Installé à Méaudre, dans le Vercors, Dylan ROCHAS travaille avec son père et son oncle au sein du Gaec des Colibris. Une exploitation en Agriculture Biologique depuis 1999, dont la stratégie de croissance repose sur l’approvisionnement régulier d’un magasin de vente directe à la ferme, en œufs, viande de porc et viande de bœuf en race Blonde d’Aquitaine. L’élevage possède son propre outil de transformation et emploie 6 salariés. Pour répondre à un nouveau challenge en terme d’organisation du travail, les associés ont fait le choix du SenseHub en novembre 2020. Explications et premiers résultats…

 

veaux

 

Quelle problématique d’élevage vous a conduit à l’achat d’un outil de monitoring tel que le SenseHub?

« Nous élevons et engraissons 100% des bovins vendus au magasin de la ferme. Un troupeau de 220 bêtes de race Blonde d’Aquitaine, parmi lesquelles 4 taureaux pour la monte naturelle. Pour être très réactif face à la détection des chaleurs, j’insémine moi-même 25% des femelles en race pure avec des doses achetées ou collectées sur nos reproducteurs. Chaque année, ce sont environ 80 vaches qui vêlent pour alimenter le magasin au fil de l’eau avec des veaux sevrés à 6 mois et rapidement disponibles à la vente.

dylanHabitués à faire vêler toute l’année pour fournir le magasin de façon régulière, nous constatons depuis 2 à 3 ans l’impact des fortes chaleurs estivales. Il n’y a pas d’herbe, les veaux souffrent et les vaches se décalent. C’est pourquoi nous voulons aujourd’hui regrouper la reproduction sur 2 périodes-clés, du 15 mars au 15 mai et en octobre/novembre, pour avoir des vêlages groupés quand les conditions météo sont favorables sur le Vercors.

Pour créer ces 2 lots, nous allons devoir gérer une transition sur 2 à 3 ans. Lorsque nous faisions vêler toute l’année, nous constations des IVV allant de 325 jours à 400 jours. En se concentrant sur 2 périodes-clés, des vaches vont être repoussées et l’IVV sera augmenté. Pour compenser un peu cet effet, nous avons anticipé et développé le vêlage des primipares à 30 mois. Nous allons peut-être aussi réformer plus de vaches.

Aujourd’hui, nous envisageons de faire 60% des vêlages l’hiver et 40% à la fin de l’été. Nous devrons ajuster progressivement les temps de croissance des veaux pour fournir le magasin en continu.

L’objectif est d’arriver dans 3 ans, au terme d’une transition réussie, à avoir 100% des vêlages groupés dans les deux périodes définies à la base, avec des retours en chaleurs le plus rapidement possible après vêlage.

Grâce au SenseHub, nous espérons avoir un retour de chaleurs dans un délai de 45 jours. Mais si on pouvait avoir la première chaleur de référence à 30 jours, c’est quelque chose qui m’intéresserait pour gagner 15 jours de temps de plus, sachant qu’on met les femelles à la reproduction à la 2ème ou 3ème chaleur constatée ! ».

 

appli

 

Pourquoi avoir choisi le SenseHub ?

« Avec mes associés, nous parlions souvent d’avoir recours à un outil de monitoring. L’achat du SenseHub a été motivé par le recalage de nos vêlages, pour 2 raisons principales.

D’abord, pour améliorer la détection des chaleurs et mettre les femelles à la reproduction au bon moment. Si nous faisons 75% de saillies naturelles, les taureaux ne sont pas avec les vaches, même en période de reproduction, car nous préférons faire des accouplements raisonnés, mettre tel taureau avec telle femelle. Du coup, l’objectif de saillie à la deuxième chaleur était parfois décalé.

chaleursLe SenseHub est aujourd’hui mon 2ème œil : si je ne suis pas à la ferme, je sais quand même quand les vaches sont en chaleur. La courbe pour détecter la période idéale pour l’insémination est vraiment bien faite. L’application mobile est très utile, car elle nous envoie les notifications sans qu’on ait besoin d’aller sur l’ordinateur. Si je suis chez des amis, ça me permet de voir directement ce qu’il se passe. Et si des animaux doivent être inséminés le lendemain matin, j’anticipe mentalement les choses à faire. Le SenseHub est un très bon moyen pour optimiser mon temps et améliorer l’IVV. Après quelques mois d’utilisation, j’ai déjà remarqué que beaucoup de vaches tombent en chaleur à 9H00 le soir. C’est curieux, mais sans le SenseHub, ce sont des vaches que j’aurai ratées.

Et comme la santé va de pair avec la repro, j’ai choisi le service Advanced pour bénéficier du suivi de la rumination. On a eu le cas cette année avec une vache qui avait un problème ruminal. Le SenseHub a envoyé une alerte qui nous a permis d’intervenir sur les vaches sans même avoir eu le temps de voir qu’elles étaient malades. C’est très sécurisant.

Au final, nous avons eu moins de problèmes de retours en chaleur car on a changé l’alimentation : la mélangeuse et le complément Genial Pré-vêlage pour préparer les vaches à la reproduction ont été très utiles. Je passe aujourd’hui autant de temps à regarder les courbes de rumination des animaux qu’à regarder les chaleurs. Ça me permet de voir le temps qu’elles passent à manger. Avant d’avoir une vache en chaleur, il faut peut-être la faire manger correctement, c’est important !

Pour cette première année compliquée du fait de tout ce qu’on met en place, nous sommes très satisfaits de l’appareil. Il permet d’avoir un suivi plus global du troupeau et de la repro.

Aujourd’hui, il est encore trop tôt pour avoir un retour sur investissement quantifiable, mais à terme, on le retrouvera. Ce qui est sûr, c’est que je gagne du temps avec des vaches vues en chaleur à 45 jours. Et chaque jour de gagné enlève un coût d’improductivité, d’autant plus important quand on a 80 vaches !

En allaitant, le SenseHub donne de très bons résultats et peut s’adapter à tous les types d’élevage. Le truc, c’est de bien penser à mettre les colliers 15 jours minimum avant la période des vêlages pour capter le cycle de la vache et sa rumination. Il faut aussi penser à les enlever après la confirmation de la gestation, desserrer un peu quand les vaches grossissent… C’est du boulot en plus, mais derrière, c’est du boulot en moins pour la détection et la surveillance. Sur l’exploitation, nous avons fait le choix d’acheter 70 colliers pour pouvoir gérer les plus grosses périodes de reproduction.

veauxEt pour les veaux, il est recommandé de ne pas les laisser sous la mère pour éviter tout stimuli. Pour nous, ça n’a pas été gênant car c’est déjà une pratique habituelle. Notre but est vraiment d’optimiser leur croissance pour les transformer jeunes mais lourds, dès 6 mois et demi. Pour nous y aider, nous retirons les veaux des mères la journée et la nuit. Ils n’ont de tétée qu’à 6 heures et 17 heures. Le reste du temps, ils ont de l’eau et du foin à volonté pour stimuler le système digestif et ruminal et une ration de GENIAL Activ pour optimiser la croissance. Cette pratique favorise vraiment le développement des veaux au moment du sevrage. Au final, ça demande peu de travail car les veaux s’habituent vite à rentrer dans leur box. »

 

vaches

 

Quelle est votre satisfaction aujourd’hui en terme de retour sur expérience ?

« La repro est un point important pour l’élevage, notamment en allaitant où on veut un veau par vache et par an. Je ne connaissais pas du tout XR Repro. Lorsque Christian BERGER, le Technicien, est venu, il a commencé par me présenter l’ensemble des services de la coopérative. Pendant 1H30, on a beaucoup échangé pour faire un bilan et définir les attentes de l’exploitation, à moyen et long terme.

Ce qui est intéressant chez XR, c’est qu’on peut parler de minéral, d’insémination, …avec des gens qui connaissent les vaches ! Christian est un ancien inséminateur, et il sait de quoi il parle ! C’est un sacré avantage de la coop par rapport à d’autres sociétés.

Ses conseils pour déterminer le nombre de colliers, le choix de l’implantation de l’antenne… Le suivi qu’il a instauré derrière… Tout cela est très intéressant. Christian est venu 2 à 3 fois sur l’exploitation depuis qu’on a installé le SenseHub. On s’appelle beaucoup par téléphone aussi.

Aujourd’hui, tout ce qu’on a mis en place avec XR fonctionne ! En dehors du SenseHub dont nous sommes très contents, on a également de très bons résultats avec la gamme GENIAL, notamment sur la préparation au vêlage. J’en suis resté bouche bée ! Les services proposés sur la partie élevage sont vraiment performants. Le travail est fait sérieusement avec des gens qui savent de quoi ils parlent, très ponctuels. Pour nous aider dans le suivi de la reproduction, nous venons même de signer un contrat avec 3 types d’échographies : Aptitude, le jour de l’IA et des constats de gestation. Le premier chantier a eu lieu fin février. Aujourd’hui, nous voulons tout suivre pour se donner toutes les chances de réussite ! »

 

Etre contacté par l’Xpert Monitoring

 

IMG_7532 genial

 

Ces articles pourraient également vous plaire

Featured, Événements

virginie garnier, nouvelle Présidente élue à la tête d'XR repro

Jeudi 18 mars 2021, le Conseil d’Administration d’XR Repro a entériné le départ de Bernard CHALENDARD, Président sortant de notre coopérative, et procédé à l’élection de son successeur, Virginie GARNIER.

Repro, Featured, Bovins Viande

En élevage allaitant, comment détecter les chaleurs en fin d’hiver ?

Comment respecter l’objectif d’un vêlage par an et par femelle grâce à l’anticipation, la préparation et de la détection des chaleurs dans les élevages bovins allaitants ?

Événements, Innovations

#axia lance une spécialisation de niveau Bac+3 pour nos futurs Xperts

Nouveau! En septembre 2021, notre groupement d'employeurs #axia s'associe avec une MFR de la Loire et lance une spécialisation "CG Repro" de niveau Bac+3 !