My XR

Le mag

Comprendre le processus du vêlage pour optimiser sa réussite

Spécialiste des outils de monitoring, Cindy Cabanne nous rappelle les différentes étapes de surveillance du vêlage ainsi que le fonctionnement du détecteur de vêlages SmartVel.

Témoignage

" Réussir la prochaine campagne de reproduction, c’est mettre en place toutes les conditions d’un vêlage facilité, en évitant au maximum l’intervention humaine. Les éleveurs doivent donc rester très attentifs tout au long des 3 phases du processus : phase préparatoire, phase d’expulsion du fœtus et phase de délivrance du placenta. Des outils d’aide à la détection des vêlages sont un outil complémentaire précieux pour accompagner les éleveurs dans ce suivi et leur permettre d’être présents au moment du vêlage. "

Cindy CABANNE
Xperte Optima

Découvrir le Smartvel

 

Réussir un vêlage, c’est mettre en place toutes les conditions pour qu’il soit facilité, en réduisant au maximum l’intervention de l’homme. De cela dépend la prochaine campagne de reproduction. Les éleveurs doivent donc être sensibilisés au suivi et à l’analyse des signes précurseurs pour connaître le stade de la vache et n’intervenir qu’en cas de réel besoin et au bon moment. Des outils de détection des vêlages peuvent aider à la décision. Explications de Cindy CABANNE…

 

LES SIGNES ANNONCIATEURS DU VÊLAGE


« Le vêlage est un processus continu mais il peut être divisé en trois phases. Une première phase préparatoire qui dure 1 à 3 jours, durant laquelle on commence à voir un changement de comportement de l’animal, qui va être plus nerveuse, avec une activité plus importante. La vache se lève, se couche, se dandine et on observe aussi un mouvement de la queue dans le sens haut-bas. On peut aussi observer des modifications sur l’animal, avec un gonflement de la vulve ainsi que de la mamelle et le relâchement des ligaments sacro-sciatiques au niveau du bassin. On observe également l’écoulement du bouchon de mucus qui scellait l’entrée du col. La fin de cette phase se caractérise par les premières contractions et la dilatation du col de l’utérus. A ce moment-là, la vache commence à s’isoler. Cette phase prend fin quand le col de l’utérus est complètement dilaté.


Il y a ensuite la deuxième phase qui est la phase d’expulsion du fœtus, avec la perte de la poche des eaux, la vache qui commence à forcer ainsi que l’apparition à la vulve du sac amniotique puis des membres antérieurs et de la tête du veau. Cette phase, qui dure entre 2 et 3 heures, se termine par l’expulsion totale du veau.


Pour finir, la troisième phase se caractérise par la délivrance, c’est-à-dire l’expulsion du placenta. Cette phase dure entre 4 et 6 heures. »

 

 

LE SMARTVEL : UN OUTIL D’AIDE A LA DECISION PLEBISCITE PAR LES ÉLEVEURS

Demander la visite d’un Spécialiste Monitoring

« Pour aider à la surveillance des vêlages, il existe des outils de monitoring qui ont ces dernières années largement fait leurs preuves et se sont avérés rentables ! La coopérative propose en particulier le SmartVel, un détecteur de vêlage plébiscité par les éleveurs ! Cet appareil est composé d’un boîtier antenne 4G et de capteurs individuels. C’est un système simple d’utilisation, il n’y a qu’à positionner le capteur sur la queue de la vache. Celui-ci doit être placé à hauteur du milieu de la vulve pour pouvoir prendre en compte 4 comportements de l’animal, qui sont le lever de queue, les contractions, les coliques et les déplacements. L’algorithme du capteur calcule l’avancement du veau dans le bassin et déclenche l’appel à l’éleveur, directement sur son téléphone, pour lui permettre d’être présent au moment de l’expulsion.

 

Image Article 2.jpg2

 

S’il faut éviter au maximum d’intervenir pour ne pas endommager l’appareil génital de la vache, il est quand même recommandé que l’éleveur soit présent au moment du vêlage, pour vérifier que tout se passe bien. Si après un appel de l’appareil, le vêlage est en cours et se passe bien, il ne faut pas intervenir sur la vache. Il est nécessaire d’intervenir seulement si après appel du boîtier, il ne se passe rien au niveau de l’animal.


Je recommande vraiment l’utilisation d’un SmartVel. 450 boîtiers ont été mis en place sur la zone XR Repro et les retombées que l’on a de ce produit sont très positives car l’appareil détecte tous les vêlages. C’est un boitier qui est fiable. Le but est d’avoir confiance en l’outil pour limiter les interventions sur le vêlage et avoir un bon démarrage de lactation. »

 

Image2-1

 

 

95 % des vêlages sont détectés

(5 % qui ne sont pas détectés = petits veaux, vêlage rapide)

 

 

Ces articles pourraient également vous plaire

Repro, Bovins Lait

L’importance du suivi échographique pour réussir la reproduction. Les éleveurs nous en parlent …

Installée depuis 2005 avec 4 associés de sa famille au Gaec du Monteil, sur la commune de Mazeyrat d’Allier (43), Muriel TRIDOT a fait le choix du suivi échographique PERF’ALL pour ses 120 Holstein hautes productrices. Elle nous explique pourquoi…

Repro, Bovins Viande, Produits Techniques

Comment le SenseHub aide au pilotage global d'un troupeau allaitant

Au Gaec des Colibris, Dylan ROCHAS a choisi le SenseHub pour mieux gérer la santé et la reproduction de ses vaches allaitantes en période de transition dans la gestion des vêlages.

Repro, Bovins Lait

La reprise de cyclicité des vaches laitières

Xpert TE et formateur repro, Damien JOLIVET nous explique les éléments déterminants pour une bonne reprise de cyclicité. Découvrez ses précieux conseils ... !