My XR

Le mag

Deux ans après la première rencontre Xpresso, Michel NEYRET fait le bilan

Michel NEYRET revient sur les améliorations de sa conduite d'élevage, suite à la rencontre Xpresso de septembre 2020

Témoignage

Xpresso nous a permis d’avoir une réflexion globale sur notre exploitation lors d’un moment d’échange, de faire un bilan technique sur notre élevage, et de nous apporter des solutions.

Michel NEYRET
Responsable de l'Etablissement Margain

Responsable des exploitations de la famille CARREL, dans le nord de l’Isère, à la Balme-Les-Grottes, Michel NEYRET gère un troupeau Charolais de 200 mères et de 40 génisses, sur une superficie de 360 hectares. En septembre 2020, il a rencontré nos Xperts Christian BERGER et Cédric SIMON pour réaliser un bilan technique Xpresso dans le but de faire évoluer sa conduite d’élevage. Retour sur les solutions mises en place...

 

PREMIER RENDEZ-VOUS


« En 2020, j’avais besoin de faire le point pour améliorer certaines de mes pratiques et gagner en efficacité. Quand j’ai rencontré Cédric et Christian dans le cadre de la démarche Xpresso, nous avons fait un tour très complet de la conduite de mon élevage. Le fait de poser mes objectifs, de faire un bilan technique et d’échanger sur l’ensemble des difficultés rencontrées m’a tout de suite permis d’avoir plus de recul pour commencer à envisager des solutions !


A l’époque, nous inséminions toutes les génisses et faisions déjà appel à XR Repro pour réaliser les échographies Aptitude et Constats de gestation sur l’ensemble du troupeau. En revanche, une douzaine de taureaux étaient laissés avec les vaches et intervertis tous les 2 ou 3 jours, jusqu’à ce qu’elles soient fécondées. Il nous était alors impossible de connaître la filiation.


Les périodes de vêlage étaient très étalées (de septembre à mars), ce qui est coûteux économiquement et humainement, sans compter les risques liés à la manipulation des taureaux.


Avec peu de personnel, nous ne suivions pas les chaleurs et pensions nous équiper d’un monitoring. En discutant avec Cédric et Christian, on s’est rendu compte que ce n’était pas la meilleure solution et que le timing pour l’installation était trop juste par rapport à la période de reproduction.»

Etre contacté par l’Xpert de votre territoire


LES SOLUTIONS MISES EN PLACE

 

veau allaitant xr repro xpresso reproduction bovin charolais 2

« Mon premier objectif était de regrouper les vêlages sur une période de 3 mois maximum, de septembre à novembre. Pour ce faire, nous avons choisi de recourir à la synchronisation des chaleurs et d’inséminer toutes les génisses et toutes les vaches, à partir du 1er décembre. Les retours sont gérés par les taureaux. En 2021 nous avons ainsi eu 100 vêlages sur septembre et octobre, et cette année l’objectif est atteint avec les 180 vêlages concentrés sur 3 mois. »

LES PLUS-VALUES OBTENUES


« En ayant une repro plus rigoureuse, le troupeau rajeunit. Les vaches à la réforme sont mieux valorisées avec une différence de 50 centimes au kilo. L’approche économique de la démarche Xpresso nous a permis de chiffrer l’économie réalisée en n’ayant que 5 taureaux. On estime que cette baisse d’effectif nous a permis d’économiser 6300€ sur les frais d’achat et d’entretien des reproducteurs (10 800€ de frais liés aux taureaux en 2020, contre 4500€ en 2022), mais aussi environ 1500€ de temps de travail sur 1 an pour leur manipulation (à raison de 3h par semaine à 2 personnes, sur 15 semaines soit : 3x2x15x17€/h).


Au niveau génétique, nous sélectionnons sur la croissance des broutards et l’index facilité de naissance, pour des vêlages plus faciles. De façon générale, avec la conduite en lots, nous avons cessé de subir les vêlages. La gestion est maintenant plus technique. Le regroupement des mises-bas permet une ouverture du silo de maïs plus tôt pour assurer une reprise plus rapide de l’état corporel des vaches. La préparation au vêlage des femelles et les soins aux veaux, comme la vaccination, sont mieux gérés.

 

Le suivi échographique avant IA permet d’observer une meilleure cyclicité, et très peu de problèmes d’involution utérine. Selon moi, regrouper les vêlages à l’automne nous fait économiser 2000€ de frais vétérinaires sur les veaux qui ont bien moins de diarrhées (environ 90€ par veau atteint) et de problèmes respiratoires (environ 100€ par veau atteint). Côté repro, en 2 ans, nous avons baissé de 7 jours l’intervalle vêlage-vêlage (IVV). A l’échelle du troupeau, ces 1260 jours de gagnés représentent l’équivalent de 4 gestations de plus par an. Cette année, la vente de 4 veaux supplémentaires devrait nous rapporter 4800€ de plus. D’un point de vue organisationnel, nous avons gagné en sérénité et en efficacité. Nous gérons mieux les effectifs et la disponibilité pour les différents travaux. Nous avons même réussi à dégager plus de temps pour le suivi des animaux !


Xpresso nous a permis d’avoir une réflexion plus globale sur notre exploitation, de mieux maîtriser l’élevage des animaux, et de dégager des bénéfices non négligeables. A l’avenir, nous souhaitons poursuivre notre quête de technicité et tendre à l’autoconsommation, ainsi qu’à réaliser un travail de fond sur la génétique de notre troupeau. »

Etre contacté par l’Xpert de votre territoire

 

veau allaitant xr repro xpresso reproduction bovin charolais

 

Ces articles pourraient également vous plaire

Innovations, Produits Techniques

Michel DAILLOUX est GENIAL,et vous?

Technico-Commercial Expert de la marque, Michel DAILLOUX nous explique en quoi il est GENIAL depuis 2009 …

Innovations, Produits Techniques

Cédric SIMON est GENIAL, et vous ?

Cédric SIMON, Xpert Repro, accompagne les éleveurs vers la réussite de la reproduction tout au long de l’année avec GENIAL

Intérêts d’une approche Xpresso en élevage bovin laitier et résultats!

Sébastien Brun, associé au GAEC de la Ferme de Chagne, a réalisé une analyse Motival avec deux techniciens afin de réaliser une approche globale de l’exploitation.