My XR

Le mag

La sécurité sans tabou

La sécurité dans les élevages n’est pas un sujet tabou. Yann JAQUIER nous le rappelle et nous fait part de ses pratiques.

témoignage

« Il faut que les conditions soient bonnes pour le binôme éleveur/Xpert. Quand on part sur de bonnes bases avec un dialogue clair, on donne la place à l'efficacité. »

Yann JAQUIER

Pourquoi et de quelle façon en tant qu’Administrateur je m’implique dans la sécurité ? De quelle manière est-ce que je m’investis dans les tournées administrateurs/Xperts ? Comment je m’investis dans la sécurité en tant qu’éleveur et de quelle manière j’applique un protocole de sécurité dans mon élevage ?

 

S’impliquer dans la sécurité pour le meilleur

Yann JAQUIER est Administrateur à XR Repro. Installé au GAEC Fly avec ses deux associés à Corbelin en Isère (38), il partage son temps entre son métier d’éleveur et son rôle d’Administrateur pour partager ses pratiques et soutenir la vision des éleveurs auprès de la coopérative. Il participe aussi à la Commission Sécurité pour faire le lien entre les Xperts et les éleveurs et sensibiliser tous les acteurs à cette thématique.

« C'est important pour nous, Administrateurs, de sensibiliser les éleveurs sur la sécurité qui est à apporter pour nos salariés. En tant qu’éleveurs et Administrateurs, la sécurité est importante dans les élevages pour la santé de nos salariés et pour évidemment continuer d'assurer le service quotidien. Les inséminations n'ont pas lieu qu'une fois dans l'année, mais tout au long de l'année, à tout moment. Nous devons rester en mesure d'assurer ce service.

La coopérative et les éleveurs ont les mêmes objectifs. Si la sécurité dans les élevages n’est pas bonne, le taux de réussite des inséminations ne le sera pas non plus. La sécurité permet de fluidifier le service, la rapidité des gestes et donc l’efficacité et la performance.

Tout simplement, si la contention n'est pas bonne, l’animal est plus difficile à inséminer et les facteurs de risques sont plus nombreux. Imaginez vous mettre une fléchette dans une cible qui bouge. Ce sera tout de suite plus compliqué. Aussi, l'Xpert ne pourra peut-être pas proposer tous les services possibles, car il ne sera pas très à l'aise pour réaliser tous les gestes. La sécurité n’est pas un sujet tabou. J’ai ouvert la discussion avec mon Xpert pour savoir quels étaient les points à améliorer sur ma ferme. Enfin, si les Xperts titulaires ont souvent leurs habitudes dans nos fermes, il faut tout de même rester vigilant, notamment avec les nouveaux intervenants pour qui c’est plus difficile.

Pour faciliter les interventions, j'ai demandé à mon Xpert qu’il m'envoie un SMS, cinq, dix, quinze minutes avant son passage. Comme ça, quand il arrive, l'animal est bloqué au cornadis. C'est facile et on ne perd pas de temps. Si toutefois je ne suis pas là, on met la vache dans un petit box et lui n’a plus qu’à prendre le seau de farine qui est devant pour la bloquer. Généralement, les animaux sont au cornadis avec plusieurs de leurs copines de chaque côté et il n'y a pas de déplacement latéral, donc tout se passe bien sur un sol plat et propre. »

 

Retour de la tournée Xpert/Administrateur

« À l'automne, j'ai tourné avec Pierre-Yves POULY dans la Haute-Loire, à côté d'Yssingeaux. J'ai fait en quelque sorte un « vis ma vie » avec lui. Je me suis rendu compte qu'il fallait qu'il s'adapte en permanence par rapport à toutes les fermes qu'il pouvait y avoir et la multitude de différences d'exploitation. J’ai noté plusieurs éléments qui, durant sa journée pouvaient être des facteurs de risques. Les Xperts font énormément de trajet sur des petites routes de campagne et par toutes les météos. Dans la précipitation pour rattraper du retard pris, il pourrait leur arriver n’importe quoi. C’est aussi pour ça qu’il est important de leur faciliter l’accès à nos fermes. J’ai relevé plusieurs obstacles à l’arrivée dans les fermes ou à l’accès des animaux : des sols glissants, des marches, des tuyaux au sol, des chiens dont il ne faut pas avoir peur, des interrupteurs à trouver ou encore pour le nettoyage des bottes, des endroits peu adaptés. J’ai vu ce qu’était le quotidien des Xperts et j’ai compris qu’ils devaient faire face à tout genre de situation. »

 

Recentrage sur le GAEC Fly et ses pratiques

« Notre bâtiment est assez récent. Il a tout juste dix ans. Avant on était au lasso, maintenant on a des cornadis et les cornadis c'est la vie ! Ça simplifie le travail de tout le monde. Après, dans toutes les fermes, il peut y avoir quelque chose à améliorer. Chez nous, récemment, on a remis des petits passages d'homme entre les box pour pouvoir passer plus facilement d'un box à l'autre. Comme ça, il n’y a plus besoin d’escalader les barrières. Ce sont des petits détails qui changent tout et qui permettent de limiter les risques. Et puis peut-être pour les années à venir, pour la prochaine campagne reproduction, remettre des pédiluves à l'entrée du bâtiment. Parce que la sécurité sanitaire, c'est aussi de la sécurité.

Après, il faut très souvent faire du cas par cas. Chaque situation est différente et on ne veut pas imposer à tous les éleveurs une méthode particulière. Dans tous les cas, il faut que les conditions soient bonnes pour le binôme éleveur/Xpert. Quand on part sur de bonnes bases avec un dialogue clair, on donne la place à l'efficacité. 

XR Repro s’engage pour la sécurité, moi aussi ! »

 

 

Ces articles pourraient également vous plaire

Innovations, Produits Techniques

Michel DAILLOUX est GENIAL,et vous?

Technico-Commercial Expert de la marque, Michel DAILLOUX nous explique en quoi il est GENIAL depuis 2009 …

Génétique, Innovations, Bovins Lait

Nouvelle indexation single step : les changements observés en élevage

Salarié au GAEC de Lambres, Sébastien MARUEL nous explique les changements observés sur l’exploitation depuis l’arrivée du Single Step…

Bovins Lait, Bovins Viande, Alimentation

Repousses d’automne : pensez à minéraliser vos animaux !

Technicien de la marque GENIAL, Michel DAILLOUX nous explique comment optimiser les conditions du pâturage d'automne…