My XR

Le mag

Marché aux veaux naissants : 50 ans que la cloche sonne !

Le lundi 3 octobre dans la commune de Saint-Laurent-de-Chamousset la cloche a retentit à 10h pour la 50ème fois, dans la halle du marché aux veaux naissants. 

Témoignage

Mon grand-père venait déjà au marché aux veaux du village. Dans la ferme familiale, nous croisons 35 de nos 45 vaches Montbéliardes avec des taureaux issus du schéma de sélection géré par Auriva, des Charolais Excellence. Grâce à cela, nous valorisons mieux nos veaux puisqu’ils remplissent les critères recherchés par les maquignons.

Victorien YVOREL
GAEC Combet (69)

Le lundi 3 octobre dans la commune de Saint-Laurent-de-Chamousset la cloche a retentit à 10h pour la 50ème fois, dans la halle du "Marché aux veaux naissants". Pour célébrer ses 50 ans, négociants, éleveurs, élus et confréries se sont réunis en ce jour traditionnel qui rythme chaque lundi la vie du village.

 

Retour sur la célébration des 50 ans du marché

Plusieurs Xperts du territoire étaient sur place le lundi 03 octobre. La plupart, habitués à être présents chaque lundi, témoignent de l’importance du marché pour les éleveurs et pour notre coopérative, très attachée à accompagner les éleveurs dans leur progression économique. Bien que le marché ait un objectif financier pour les éleveurs en premier lieu, il créé aussi du lien et de la cohésion au sein du secteur agricole.

Géré par la municipalité, il a été très animé en ce cinquantenaire. La tradition ne fait pas exception, c’est Christophe GUILLOTEAU, Président du département du Rhône, qui a eu l’honneur d’actionner la cloche à 10h, sous le regard d’une centaine de personnes. Les ventes se sont terminées à 11h, suivies une cérémonie animée par les discours de multiples personnalités du village et du département. Le Maire de Saint Laurent de Chamousset a eu le plaisir de donner la parole a plusieurs élus locaux.

Notons la présence de plusieurs confréries, notamment La Confrérie de la Tête de Veau, qui soutient le marché aux veaux depuis ses débuts et ce, tous les premiers lundis du mois. Ils contribuent à la mise en avant du patrimoine gastronomique régional.

Après un verre de l’amitié offert par la municipalité, les participants avaient la possibilité de déguster dans la salle polyvalente de la commune une tête de veau, afin d’honorer les 50 ans du Marché.

saint laurent chamousset marche aux veaux

 

Un marché qui perdure

 

C’est depuis 1972 que le marché aux veaux naissants a lieu sur la place du village. Tout a débuté lorsque René TREGOUËT (Sénateur et fondateur du marché) ainsi que l’équipe municipale en recherche d’idée, sont allés dans d’autres régions, notamment en Bretagne où le marché aux veaux naissants était déjà bien développé. Leur but : faire renaître le marché multiséculaire de la commune. Ils se sont alors aperçus qu’il y avait un véritable potentiel dans ce secteur. Les négociants locaux ne se sont pas directement investis, ils ne pouvaient pas « garantir d’acheter aussi que cher que la semaine dernière ». Mais les difficultés face à la crise économique à cette époque n’ont pas fait reculer l’initiateur.

Monsieur TREGOUËT s’est rendu lui-même dans les départements voisins pour démarcher des négociateurs. A l'occasion du premier marché ce sont 40 veaux qui se sont vendus à des acheteurs essentiellement venus de la deuxième couronne. La commune de Saint-Laurent-de-Chamousset s’emparait alors d’un marché en pleine expansion. La proximité avec l’Italie a été un véritable facteur de développement. Face à l’accroissement des élevages laitiers et répondant à une demande grandissante, le marché a été fondé. Finalement les agriculteurs et acheteurs locaux se sont également impliqués. En 1984, année la plus encourageante, ce sont 17000 veaux qui ont été amenés sur le marché. Aujourd’hui la tradition perdure.

 

IMG_2092

Un marché irremplaçable et singulier

 

La spécificité du marché ? Encore aujourd’hui tout se négocie en francs. De plus il est encadré par les autorités pour éviter « tout achat avant l’heure » et, au son de la cloche, à 10h exactement les achats peuvent commencer. Les acheteurs comparent, inspectent et font des allers-retours dans les allées à la recherche de veaux qui rempliront leurs critères. Les veaux ont entre 14 jours à 4 semaines et sont vendus aux prix fixés selon la grille de cotation officielle, remise à jour tous les lundis. Autre spécificité du marché de Saint-Laurent de Chamousset, il est le marché de référence. C’est-à-dire que leurs cotations sont transmises au niveau national et européen toutes les semaines. C’est lui qui donne un repère à toute la filière. En ce jour du cinquantenaire, 90 veaux ont été vendu sur un effectif de 91 au total.

 

Victorien YVOREL, éleveur de vache laitière au GAEC Combet à Chevinay (69) a vendu la totalité de ses 35 veaux amenés dans la matinée. Les mâles ont été vendus à environ 400€ tandis que les femelles aux environs de 300€. « Mon grand-père venait déjà au marché aux veaux du village » raconte-t-il. « Dans la ferme familiale, nous croisons 35 de nos 45 vaches Montbéliardes avec des taureaux issus du schéma de sélection géré par Auriva, des Charolais Excellence. Grâce à cela, nous valorisons mieux nos veaux puisqu’ils remplissent les critères recherchés par les maquignons : des veaux bien formés et ronds, une robe unie dans l’idéal. La couleur est très importante.» explique-t-il. En effet, Yperios souhaite proposer aux éleveurs laitiers un croisement qui soit à la fois performant, sécurisant et également durable.

XR Repro et ses Xperts accompagnent les éleveurs dans le choix des semences de croisement
pour une valorisation économique maximale.

IMG_2079

Ces articles pourraient également vous plaire

Caprins

Quand rigueur et anticipation conduisent à un désaisonnement réussi !

Eric BARNIER, éleveur installé dans la Drôme, nous explique comment il prépare la mise à la reproduction de ses chèvres en système désaisonné, pour produire du lait d’automne et d’hiver.

Produits Techniques, Alimentation

Les atouts du Tanin de Châtaignier pour l'ensilage

Préparer l’ensilage pour améliorer sa conservation, la valorisation de la protéine, et l’appétence, un enjeu technique et économique pour les élevages.

Événements, Featured

L'importance d'accompagner les jeunes éleveurs dès leur installation

Le nouveau parcours XR INFINI, à destination des jeunes éleveurs, est lancé dès ce mois d'avril avec les premières "First Dates". Explications....