My XR

Le mag

4 points clés pour réussir la reproduction des génisses

Avoir des génisses prêtes à entrer en gestation au moment voulu, en bonne santé, au bon poids, et qui réussissent leur vêlage, est un enjeu économique pour les élevages laitiers.

Témoignage

« Avoir des génisses prêtes à entrer en gestation au moment voulu, en bonne santé, au bon poids, et qui réussissent leur vêlage, est un enjeu économique pour les élevages laitiers. Préparer leur mise à la reproduction et la période pré-vêlage est donc essentiel, ce qui nécessite de prêter une attention particulière à leur alimentation et à leur sa santé.

Christian Berger
Xpert Optima

"L’âge au vêlage est très variable selon les élevages ; il peut être de 2 ans, 2 ans et demi ou encore 3 ans. Mais pour qu’une génisse puisse être mise à la reproduction, elle doit répondre à certains critères."


UN POIDS MINIMUM A LA MISE A LA REPRODUCTION


"Pour un vêlage à 2 ans, on considère qu’une génisse doit peser au minimum 380 à 400kg lors de sa mise à la reproduction. Si le poids n’est pas atteint à ses 15 mois, il est plus sage d’attendre un peu. Plus une génisse sera au-dessus des 400kg, mieux ce sera. Lors de la gestation, ses ressources seront mobilisées et il faut prévoir une alimentation adaptée pour qu’elle puisse poursuivre à la fois sa croissance, et avoir une bonne gestation."

 

UNE BONNE CYCLICITE


"Le deuxième critère décisif à la mise à la reproduction d’une génisse est sa cyclicité. Si la génisse n’est pas cyclée, elle ne sera pas féconde. Là encore, il s’agit principalement d’une affaire d’alimentation ou d’âge ! Si dans un même troupeau plusieurs femelles ne sont pas cyclées, il s’agit certainement d’un mauvais équilibrage de la ration ou encore d’un manque de fourrage. Pour vérifier leur aptitude à la mise à la reproduction et éviter d’inséminer pour rien, il est judicieux de faire pratiquer une Echographie 2 à 3 semaines avant l’insémination. Si les femelles ne sont pas aptes à être inséminées, il faudra alors les booster avec un apport de vitamines et/ou de concentré."

 

DEPARASITAGE ET FLUSHING


"A cette période, il faut également penser à faire une coprologie à partir des bouses de 3 ou 4 génisses du cheptel. L’examen des selles permettra de conseiller ou non un traitement antiparasitaire.
Il est très important de déparasiter avant d’effectuer un flush vitaminique, car si le déparasitage n’est pas effectué et qu’un flush vitaminique est réalisé, les parasites potentiellement présents seront également boostés et l’infestation amplifiée !"

 

LA PREPARATION AU VELAGE


"D’après une étude menée par l’Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes, une génisse présentant des troubles lors du péri partum, comme une métrite ou une non-délivrance coûtera en moyenne 240€ de soins à son éleveur.


Nous recommandons aux éleveurs d’anticiper ces problèmes en favorisant, 30 jours avant le vêlage, une alimentation composée d’environ 1/3 de la ration de base des vaches laitières, de fibre à volonté, et de 200 grammes par jour et par génisse de GENIAL Pré’Vêlage.


Cela leur permet de réduire la paralysie des muscles utérins (et donc les rétentions placentaires et les métrites) et d’avoir un meilleur démarrage en lactation.


Pour un coût de 20€ par génisse (à raison de 200 grammes par jour pendant 30 jours minimum, 60 jours de préférence), GENIAL Pré’vêlage renforce le système immunitaire de la femelle. Le colostrum, de meilleure qualité, permet d’améliorer le système immunitaire du veau. On observe également une meilleure reprise de cyclicité des primipares, avec des follicules de qualité lors de la mise à la reproduction suivante, et une réduction du retard d’involution utérine."

Etre contacté par l’Xpert de votre territoire

Ces articles pourraient également vous plaire

Repro, Bovins Lait

L’importance du suivi échographique pour réussir la reproduction. Les éleveurs nous en parlent …

Installée depuis 2005 avec 4 associés de sa famille au Gaec du Monteil, sur la commune de Mazeyrat d’Allier (43), Muriel TRIDOT a fait le choix du suivi échographique PERF’ALL pour ses 120 Holstein hautes productrices. Elle nous explique pourquoi…

Bovins Lait

Gérer la mise à l’herbe pour une reproduction efficace

La mise à l’herbe des troupeaux est une étape à ne pas négliger si l’on souhaite limiter les problèmes et garder des animaux en état, capables de se reproduire et d’assurer une bonne production laitière.

Bovins Lait

Adaptation de la ration des vaches laitières en période de tarissement

Technicien commercial Génial, Michel DAILLOUX nous explique pourquoi il est important de bien gérer la transition alimentaire au tarissement et nous livre ses conseils…