My XR

Le mag

Pourquoi privilégier yperios inra 95 pour des veaux de boucherie?

Installé à l’EARL du Choumy en Haute-Loire, Laurent Raspail nous explique le choix et l'intérêt de réaliser du croisement YPERIOS Inra 95 pour valoriser sa production en veaux de boucherie …

Témoignage

Je réalise le croisement YPERIOS Inra 95 dans le but de valoriser au maximum mes veaux au sein du Label Rouge des Veaux des Monts du Velay-Forez. 

Laurent raspail
earl du choumy

 

Installé à Cronce, dans le département de la Haute-Loire, Laurent RASPAIL, de l’EARL du Choumy, conduit un troupeau de 66 vaches de race Montbéliarde sur une surface de 104 hectares. L’exploitation insémine son troupeau avec du croisement YPERIOS Inra 95 pour valoriser les veaux en Label Rouge des "Veaux des Monts du Velay-Forez". Explications …


La stratégie d'élevage

« La stratégie d’élevage est de réaliser 10 à 12 IA sexées Montbéliardes pour le renouvellement du troupeau, et le restant en croisement YPERIOS Inra 95 pour faire des veaux de boucherie. Ceux-ci sont valorisés avec le Label Rouge "Veaux des Monts du Velay-Forez" ; ils doivent être élevés au lait uniquement, jusqu’à l’âge de 4 mois à 4 mois et demi."

Image Choumy 1

 

Le choix de la race YPERIOS Inra 95

"J’ai fait le choix de la race Inra 95 pour plusieurs raisons :

  • elle permet une bonne facilité de naissance,
  • les veaux naissent menus mais avec une bonne croissance à partir de 4 semaines,
  • les veaux ont une bonne capacité de tétée de 0 à 4 mois,
  • la viande ressort très claire.

Pour un débouché en veaux de boucherie, cela permet une bonne valorisation.

Au niveau de la stratégie de croisement, le taureau HIDALGO, choisi pour les vaches, donne des veaux avec une viande très claire et une bonne conformation.

Pour les génisses, LOCUS permet de sécuriser les vêlages grâce à une bonne facilité de vêlage.


Image Choumy 2

 

Résultats obtenus

Avec ces taureaux, les conditions de vêlage sont bonnes, et sans problème particulier.

Le poids de naissance se situe entre 40 et 45 kg. Les veaux sont élevés jusqu'à 135 ou 140 jours en moyenne, pour un poids d’environ 145 kg de carcasse. Le but est d’avoir des veaux qui se vendent à plus de 1 000 €, ce qui représente un prix de vente d’environ 7,5€ par kg de carcasse.

Le croisement permet d’optimiser au maximum le prix de vente, avec des veaux qui ont une bonne conformation R+ à U. Il permet également d’avoir des veaux avec une couleur claire, c’est-à-dire avec une note qu’il faut rechercher au plus proche de 0, ainsi qu’un bon état d’engraissement avec une note optimale de 3.

Je suis vraiment satisfait du choix de la race Inra 95 car elle répond à tous les critères et objectifs que je recherche. »

Ces articles pourraient également vous plaire

Bovins Lait, Produits Techniques

Une meilleure eau pour un meilleur lait, le pari gagnant !

La qualité de l’eau d’abreuvement est primordiale pour le GAEC de Salzuit, qui depuis plus d’un an utilise le Germicidan® TABS pour obtenir une eau de qualité pour leurs 75 vaches laitières de race Prim’Holstein.

Bovins Lait, Bovins Viande, Produits Techniques

Une station solaire pour détecter les chaleurs au champ !

Que vous soyez éleveurs laitiers ou allaitants, la station solaire Allflex rentabilise le SenseHub par une surveillance des animaux en extérieur !

Génétique, Bovins Lait, Bovins Viande

Le Planning d'Accouplement : Un outil indispensable pour poser la stratégie de l'élevage

Cédric Giroud, Xpert Repro sur le secteur de Monistrol-sur-Loire, nous explique les intérêts de réaliser un planning d’accouplement !