Le mag

GENIAL, recommandé par les éleveurs en quête de performance !

Depuis 5 ans, Didier REY utilise la gamme GENIAL Natur’. Il constate de réelles améliorations sur la santé de ses animaux et sur les résultats de production et de reproduction.

Témoignage

Avec GENIAL Natur’, les résultats sont là en terme de vêlages, croissance et repro. Tout ça sans surcoût comparé à un minéral classique !

Didier REY
BEAUNE-SUR-ARZON (43)

Installé en agriculture biologique sur le secteur de Craponne, en Haute-Loire, Didier REY possède un troupeau de 45 laitières de race Montbéliarde et autant de génisses. Sur les conseils de son Xpert David VERNET, il a dès 2010 choisi d’utiliser les solutions GENIAL et a adopté il y a 5 ans la gamme Natur’ lors de sa conversion bio. Retour sur ses résultats en compagnie de son fils Bastien.

 

Des vêlages facilités et des veaux plus vifs

 

En 2010, Didier REY s’est intéressé aux solutions GENIAL sur les conseils de son Xpert.

 

GENIAL SOLUTION REPRO« Je cherchais à changer de minéral car je n’étais pas satisfait de celui que j’utilisais, explique-t-il. Il n’était pas assez dosé et revenait trop cher à mon goût. Initialement, je cherchais « un prix » puis David, l’Xpert du secteur, m’a parlé de GENIAL. Il m’a dit « il ne te reviendra pas plus cher ; peut-être même un peu moins ». Je lui ai fait confiance et j’ai testé quelques produits. »

 

Aujourd’hui, l’éleveur utilise le Prévêlage, le Reussit’ R20, le Tarigest’ et l’Activ’, tout en Natur’ du fait de son passage en agriculture biologique. Le protocole est bien calé de façon à accompagner les veaux dès leur naissance et les vaches et génisses jusqu’au vêlage et à la mise à la reproduction.

 

« En pâturage, toutes les taries ont des seaux Tarigest’.  On les rentre une quinzaine de jours avant le terme, pour la préparation au vêlage. Dès ce moment-là, elles ont du Prévêlage et jusqu’à un mois post-vêlage. Pour préparer la mise à la reproduction, à la suite du Prévêlage, on les passe au R20. Depuis notre passage en bio, on prépare davantage nos taries. On voit les résultats autant sur le déroulement des vêlages que sur la santé et le développement des veaux. Les vêlages se passent bien, la délivrance est améliorée et les vaches reprennent plus vite ensuite à l’IA. Les veaux sont plus vifs, ils boivent plus et profitent mieux.

Les génisses d’élevage sont élevées une semaine en niche individuelle avec du lait. Puis, on les passe en lot où elles ont du foin à volonté, de la farine d’épeautre et de l’Activ’. On leur donne de la farine d’épeautre plutôt que de la farine de blé, qui est plus équilibrée. On essaie de faire en sorte que les génisses ne soient pas grasses, pour maximiser les résultats à l’IA. On a pesé une de nos génisses il n’y a pas longtemps. A 16 mois, elle faisait 460 kg. Je pense que c’est la combinaison GENIAL Activ’, farine d’épeautre et génétique qui nous permet d’avoir des croissances de génisses comme celle-ci. »

 

Une production et une reproduction améliorées

 

genial

Aujourd’hui, Didier REY est satisfait des résultats de reproduction : avec 85% de semence sexée, le CUP est de 1,55.

 

« On insémine les génisses dès qu’elles font 420 kg. L’âge moyen à l’IA se situe vers 18-20 mois et avance d’année en année. J’avais toujours entendu que pour avancer l’âge de premier vêlage, il fallait plus les pousser. Nous, on ne les pousse pas plus. On voit l’influence d’une bonne minéralisation depuis la naissance et de la distribution d’épeautre.

 

Notre IV-IAP est de 72 jours et l’IV-IAF de 93 jours. Notre IV-V moyen est de 371 jours, avec une vache à 320. Sur des vaches qui ont plus de lait, on les insémine entre 60 et 90 jours.

 

Au niveau des cellules, on tourne à 120 000 de moyenne. En TP, à l’année, on fait du 33. En TB, on est toujours un peu à la limite, on tourne autour de 38. Depuis notre passage en bio, on est resté sur des vaches à 6 000 litres par lactation. On ne cherche pas à faire plus, ce résultat nous suffit pour faire notre quota de 246 000 litres de lait.

 

On est très satisfait de GENIAL, ça marche bien mieux. Et David avait raison, en coût par vache et par jour, on n’est pas plus cher qu’avec un minéral classique.

 

Pour la réussite à la repro, les résultats sont là. Il faut bien suivre les recommandations et ne pas hésiter à demander conseil aux Techniciens. Evidemment, il faut bien continuer à surveiller ses vaches, car le minéral ne remplace pas l’œil de l’éleveur! »

 

L’épigénétique pour avenir…

 

Plus récemment, le projet collaboratif GenEpi développé par le Groupe Pilardière, XR Repro et plusieurs équipes de l’INRA, a mis en place un essai en ferme expérimentale, basé sur la distribution des aliments GENIAL, afin de déterminer les effets potentiels sur la santé et la performance des vaches laitières, mais aussi sur leur épigénome déterminé dans les cellules du sang en début de production laitière. L’étude a identifié les variations de l’épigénome appelées signatures épigénétiques et constitue un argumentaire pour la prise en compte de l’épigénotypage dans l’obtention d’animaux robustes exprimant pleinement leur potentiel génétique.

 

La Thèse GenEpi « Signatures épigénétiques associées à l’état physiologique, nutritionnel et pathologique chez la vache laitière en postpartum » - Maxime GASSELIN – 2017 a donné lieu à la publication d’un article dans le Journal of Animal Bioscience d’avril 2020.

Manuscript number: ANIMAL-19-30132R4.

 

Title: Effects of micronutrient supplementation on performance and epigenetic status in dairy cows

Author list : Maxime GASSELIN, phD; Marion Boutinaud, phD; Audrey Prézelin; Perrine Debournoux; Michel Fargetton; Emmanuelle Mariani; Jackie Zawadzki; Hélène Kiefer, phD; Helene JAMMES, phD.

 

Ces articles pourraient également vous plaire

Événements

INSÉMINATION PAR L'ÉLEVEUR

Apprendre à inséminer soi-même son troupeau bovin et mettre en place des conditions optimales de réussite de la reproduction.

Lire l'article
Innovations

Eye Breed, pour les éleveurs qui veulent inséminer !

Le 13 avril 2019, AXCE dévoilait l’Eye Breed à la confrontation européenne de Libramont. Une innovation technologique pour les éleveurs souhaitant inséminer eux-mêmes !

Lire l'article
Repro, Bovins Lait

L’importance du suivi échographique pour réussir la reproduction. Les éleveurs nous en parlent …

Installée depuis 2005 avec 4 associés de sa famille au Gaec du Monteil, sur la commune de Mazeyrat d’Allier (43), Muriel TRIDOT a fait le choix du suivi échographique PERF’ALL pour ses 120 Holstein hautes productrices. Elle nous explique pourquoi…

Lire l'article