My XR

Le mag

Limiter les complications au vêlage grâce au smartvel

Associé au GAEC de la Cartalade, Alexandre BEGON nous explique comment l’exploitation a réussi à limiter les complications au vêlage grâce au détecteur SmartVel et à un changement de stratégie génétique.

Témoignage

" Avec le SmartVel, nous avons limité les problèmes au vêlage car celui-ci nous permet d’être présents à toutes les mises bas et d’avoir un taux de mortalité au vêlage très faible. Nous avons également changé de stratégie en sélectionnant des taureaux à vêlage facile pour limiter les problèmes en début de lactation. "

alexandre begon
eleveur, gaec de la cartalade (43)

Installés en Haute-Loire sur la commune de Mercœur, les 3 associés du GAEC de la Cartalade conduisent un troupeau de 125 vaches laitières de race Montbéliarde sur une SAU de 185 ha. Alexandre BEGON nous explique comment, équipés depuis 2020 du SmartVel et en adaptant la stratégie génétique, ils sont parvenus à limiter les complications au vêlage.

 

LIMITER LES COMPLICATIONS AU VêLAGE GRÂCE AU MONITORING

 

" Sur l’année, nous réalisons 125 vêlages, tous en bâtiment, dans des box en aire paillée. Nous avons toujours eu un système d’aide à la détection des vêlages. Nous avions des problèmes au vêlage, avec une perte importante de veaux, les systèmes de détections de vêlage nous ont permis d’être toujours présent au moment du vêlage et limiter ces problèmes. Au tout début, nous avions une caméra en étable entravée, et depuis 2020, nous sommes passés au système SmartVel de Innoval.

 


Le détecteur de vêlage nous appelle pour nous dire que le vêlage se prépare. Ça nous permet d’être présents à toutes les mises-bas. Nous intervenons au moment du vêlage que s’il ne s’est rien passé 30 minutes à 1 heure après l’appel.


Aujourd’hui nous nous sommes aperçus que dans 80 % des cas, les vaches vêlent seules et que dans 20 % des cas il faut les aider. En général, quand il y a besoin d’aide, c’est pour une torsion de matrice, un veau lourd ou un veau mal positionné.


On voit ainsi qu’on ne vient pas surveiller les vaches pour rien, à chaque fois que l’on est appelé, il est très important de venir surveiller le vêlage afin de limiter les complications. Cela nous a permis de diminuer notre taux de mortalité avec seulement 1 veau de perdu par an.


Pour nous c’est un appareil qui est fiable, il n’y a pas de fausses alertes. Quand on vient et qu’il ne se passe rien, c’est qu’il y a un problème et que l’on doit intervenir. "

Demander la visite d’un Spécialiste Monitoring

LIMITER LES COMPLICATIONS AU VÊLAGE GRÂCE à LA STRATéGIE DE SéLECTION

" Nous avons un renouvellement de 25 à 30 % en race pure et ainsi une vente de 70 à 75 % de veaux croisés. Avant, nous étions sur une stratégie viande, nous favorisions la naissance de gros veaux charolais mais avions beaucoup de problème de naissance.

 

Image Article 2

 

Aujourd’hui nous avons changé notre stratégie et sommes partis sur un système plutôt laitier, c’est-à-dire un système où nous sélectionnons les taureaux sur leur aptitude au vêlage pour avoir des veaux moins gros à la naissance, afin de moins pénaliser les débuts de lactation. Le but est ainsi de favoriser les débuts de lactation en ayant des vaches qui pâtissent moins au démarrage.


Avant de changer de stratégie et d’utiliser le SmartVel, nous intervenions sur 70 % des vêlages. Aujourd’hui nous ne sommes plus qu’à 20 % des vêlages aidés.


Pour nous, le détecteur de vêlage SmartVel est indispensable pour sécuriser l’investissement dans la génétique Montbéliarde avec l’utilisation du génotypage et de la semence sexée. Avant, nous avions une mortalité supérieure à 9 %, ce qui représente environ 11 veaux perdus par an. Aujourd’hui nous perdons seulement un veau par an, à un prix de vente moyen des veaux croisés à 390 €, on gagne ainsi aujourd’hui jusqu’à 3900 € de vente de veaux. Cela a été permis par le SmartVel et par le changement de stratégie avec des veaux moins gros à la naissance. Loin d’être une dépense, le SmartVel est un investissement rentable. "

Ces articles pourraient également vous plaire

Génétique, Stress Thermique

Génétique : les vaches qui résistent le plus au stress thermique

Expérience menée avec Guillaume CREPET et Régis VIGNE, dans la Drôme, où les éleveurs ont depuis plusieurs années mesuré l’impact du changement climatique. Explications…

Lire l'article
Innovations

La sécurité au travail pour enjeu stratégique

Après 2 années de fonctions à la Direction de la coopérative, Julien SEGALEN est à l’initiative de la création d’une Commission Sécurité, réunie pour la première fois le 9 septembre 2021. Explications...

Lire l'article
Bovins Lait

Adapter le logement des vaches taries au bâtiment et au pré

Associé au GAEC de Darnes, Romain NOTON nous explique comment l’exploitation gère le logement des vaches au bâtiment et au pré, afin d’avoir une période de tarissement optimale …

Lire l'article