My XR

Le mag

Organiser la repro des vaches allaitantes après la mise-bas

Echographier ses vaches allaitantes après le vêlage permet d’identifier d’éventuels dysfonctionnements afin d’agir et limiter le nombre de jours improductifs.

Témoignage

« Parce que la productivité est source de rentabilité, je recommande l’échographie Aptitude pour les troupeaux Allaitants. Elle permet de gagner des jours d’intervalle vêlage-vêlage et donc des veaux !»

David VERNET
Xpert Repro sur le secteur de Craponne-Sur-Arzon (43)

Les difficultés de reproduction sont souvent attribuées à des problèmes de cyclicité ovarienne ou à des retards d’involution utérine. Elles peuvent aussi être liées à des problèmes sanitaires comme les métrites. L’ensemble de ces dysfonctionnements est source de désorganisation du cycle de reproduction et de difficultés conduisant à une perte économique. L’échographie est un moyen efficace pour y remédier.


Xpert Repro confirmé, David VERNET développe l’échographie Aptitude depuis 6 ans. Il nous parle des atouts de cette technique en élevage allaitant.

 

L’échographie Aptitude, un moyen efficace pour identifier les chaleurs de ses femelles

 

La détection des chaleurs est une étape-clé de la mise à la reproduction dans les exploitations de bovins allaitants où l’IA est pratiquée. Elle résulte de deux composantes : le niveau d’expression des chaleurs par les vaches et les pratiques mises en œuvre par l’éleveur pour les détecter. La bonne détection des chaleurs permet d’optimiser la fécondité du troupeau et impacte la rentabilité de l’exploitation. En effet, tout veau perdu ou toute IA non fécondante est un manque à gagner majeur pour l’éleveur allaitant.

 

Il n’est cependant pas toujours possible pour les éleveurs de les observer. Par ailleurs, afin de respecter l’intervalle optimal entre les vêlages et assurer la productivité numérique de l’élevage, il est nécessaire que la vache soit fécondée dans les trois mois qui suivent la mise-bas pour obtenir un veau sevré par vache et par an. Cette période, entre vêlage et insémination fécondante est charnière puisqu’elle impactera la rentabilité de l’exploitation. Par exemple, si chaque vache est en retard de 15 jours sur un troupeau de 50 mères, cela correspond à 750 jours de retard ce qui équivaut à une perte de 2 veaux par an.


IMG_6422L’échographie Aptitude permet de diminuer ce délai de mise à la reproduction et ainsi d’atteindre l’objectif d’un veau par vache et par an. Au bout de 30 à 40 jours après vêlage, l'échographie permettra à l’Xpert de constater la bonne reprise de cyclicité et de valider l'involution utérine pour une mise à la reproduction après la chaleur de référence. Cette information va aider l’éleveur à surveiller ses vaches et ainsi permettre de les inséminer au bon moment.

que cette échographie permet de constater la bonne reprise de cyclicité et valider l’involution utérine pour une mise à la repro après la chaleur de référence

 

Un bon suivi de reproduction impacte forcément la conduite d’élevage

 

En plus d’être une aide à la détection des chaleurs, l’échographie Aptitude va permettre d’évaluer la capacité de reproduction des femelles. Le coût de l’infécondité peut peser lourd pour l’éleveur : jusqu’à 10% de son revenu brut. Il est donc important de pouvoir détecter le plus tôt possible tout dysfonctionnement de reproduction comme les problèmes de cyclicité ovarienne, les retards d’involution utérine ou encore les problèmes sanitaires.


L’identification précoce de ces troubles de la reproduction permettra à l’éleveur de soigner sa vache si cela est possible et, dans le cas contraire, de la réformer. Avec cette technique, plus aucune vache improductive ne sera conservée sur l’exploitation et la rentabilité de l’élevage n’en sera qu’améliorée.


Les échographies Aptitudes peuvent donc également être une aide à la décision pour le renouvellement du troupeau.

Consultez les différentes offres  XR Performa

Ces articles pourraient également vous plaire

Bovins Lait, Produits Techniques

Une meilleure eau pour un meilleur lait, le pari gagnant !

La qualité de l’eau d’abreuvement est primordiale pour le GAEC de Salzuit, qui depuis plus d’un an utilise le Germicidan® TABS pour obtenir une eau de qualité pour leurs 75 vaches laitières de race Prim’Holstein.

Stress Thermique

Comment mieux valoriser la ration des vaches laitières en période de canicule ?

Associé au GAEC des Deux Vallons, Cédric DIVINIA nous présente les modifications effectuées au niveau de l’alimentation pour que la ration des laitières soit valorisée au maximum et pour limiter la diminution des performances durant les fortes chaleurs...

Génétique, Bovins Lait, Bovins Viande

Le Planning d'Accouplement : Un outil indispensable pour poser la stratégie de l'élevage

Cédric Giroud, Xpert Repro sur le secteur de Monistrol-sur-Loire, nous explique les intérêts de réaliser un planning d’accouplement !