Le mag

Les 6 commandements pour une bonne mise à l’herbe en allaitant

La mise à l’herbe a un impact important sur la santé des animaux. Mal anticipée, elle peut générer divers problèmes, notamment sur la fonction de reproduction.

Témoignage

« Mettre ses animaux à l’herbe, ça s’anticipe et se prépare pour être réalisé dans les meilleures conditions possibles, et garantir une réussite tant au niveau de la santé de ses bovins que de leur reproduction. »

Florent Veret
Xpert Référent Allaitant

La période des vêlages conditionne l’organisation de la mise à l’herbe : certains veaux allaitants seront sevrés, d’autres pas, des femelles seront à peine fécondées… Le mot d’ordre est donc l’anticipation et l’adaptation du processus de mise à l’herbe en fonction de votre élevage. Découvrez les conseils de Florent Veret, Xpert Repro sur le Territoire Dombes Saône Dauphiné.

 

1 - Réaliser une bonne transition alimentaire

Une bonne transition permet d’éviter une trop grande perturbation de la flore intestinale, et ainsi limiter les diarrhées et l’entérotoxémie. Cette maladie liée à la modification des toxines présentes dans la panse de la vache (touchant toutes les races et à tout âge) peut causer la mort subite des bovins.  De plus, si la transition alimentaire est mauvaise et qu’elle est suivie d’inséminations et de mises au taureau, les embryons auront peu de chance de rester en place dans l’utérus et se décrocheront. Diverses méthodes peuvent être appliquées au moment de la mise à l’herbe :

  1. Réaliser une transition dans les bâtiments. En plus de la ration hivernale, réaliser un apport d’herbe fraîche, sur une durée de 15 jours à 3 semaines avant la mise à l’herbe.
  2. Faire sortir petit à petit ses animaux
  3. Faire sortir complètement ses animaux mais avec un complément : de la paille ou bien du foin dans les parcs.
  4. Faire coïncider au maximum les besoins alimentaires des animaux avec la repousse de l’herbe.

2 - Apporter du sélénium et de la vitamine E à ses veaux

 

L’apport de sélénium à ses veaux permet de limiter l’apparition de myopathie-dyspnée. Il s’agit d’une maladie musculaire touchant principalement les veaux jusqu’à un an. Elle est due à des carences en sélénium et vitamine E. Ainsi, lorsque les veaux sortent au parc et qu’ils se mettent à courir, en cas de carence, les muscles peuvent se tétaniser. Cette maladie peut aller jusqu’à la mort du veau qui est alors incapable de se lever et de téter. Durant sa gestation au parc ou en bâtiment, la vache gestante doit avoir une alimentation correcte et les apports nécessaires pour booster l’immunité du veau qu’elle porte, et éviter ce genre de pathologie.

 

Florent Veret - vaches allaitantes -XR Repro

 

3 - Apporter de l’oxyde de magnésium

Les carences en oxyde de magnésium peuvent mener à de la tétanie d’herbage, que ce soit sur veau ou vache. On observe alors des troubles nerveux, caractérisés par une baisse d’appétit, des tremblements ou encore des convulsions. Dans le pire des cas, l’animal peut en mourir. Apporter du magnésium en bolus juste avant la sortie des animaux, ou en seau durant le pâturage aide à réduire les risques.


4 - Minéraliser ses vaches & veaux


Complémenter les vaches en minéraux avec des seaux en pâture, comme GENIAL Pati’vert ou Opti’So par exemple, permet de lutter contre diverses carences, et limiter les problèmes de santé pouvant apparaître suite à la mise à l’herbe, comme la tétanie d’herbage.
La complémentation en minéraux et en aliment des veaux allaitants permet quant à elle de favoriser leur croissance. Avoir un veau qui grandit bien et qui a un bon GMQ a de nombreux atouts. Cela permet d’obtenir des femelles qui prennent du poids rapidement en étant jeunes, et qui peuvent être mises à la reproduction plus tôt notamment. D’autre part, le déficit alimentaire générant des carences est très présent chez les veaux. Mettre tout en œuvre pour le limiter, c’est éviter qu’ils le paient toute leur vie au travers de maladies, de GMQ réduit, etc.


5 - Limiter la pression parasitaire & parer


Mettre ses bovins à l’herbe, c’est également devoir faire attention aux parasites liés à cet environnement, et limiter la pression parasitaire. Le mot d’ordre ? Mieux vaut prévenir que guérir, en prenant le problème à bras le corps au moment de la sortie en parc, notamment avec le seau Opti’versô. Il existe également Opti’Sôdail, composé de poudre d’ail concassée, qui lui donne un champ d’action sur les tics et les poux des bois. Une fois le seau léché, l’odeur de l’ail sera évacuée par la transpiration des animaux, et fera fuir les parasites. Enfin, en réalisant le parage avant la mise à l’herbe pour les animaux qui en ont besoin, on évite également tout risque de boiteries à la pâture.

 

6 - Vérifier la gestation de ses femelles & la stérilité de ses taureaux

Avant de sortir ses femelles, il est judicieux de vérifier lesquelles sont pleines, et lesquelles sont vides à l’aide d’échographies constat de gestation. Il faut faire attention à ne pas lâcher les animaux qui ont des gestations en dessous de 40 jours, car il y a de forts risques de mortalité embryonnaire précoce, du fait d’un trop fort taux d’azote soluble présent dans l’herbe. Pour ces femelles, il vaut mieux attendre 60 jours de gestation pour les mettre au parc, que l’embryon soit bien fixé à l’utérus.

Si taureau il y a dans le cheptel, il est intéressant de vérifier qu’il ne soit pas stérile au moment de la mise à l’herbe, en réalisant une analyse de semence, ou bien en mettant le taureau à la saillie sur un lot. Sur la période estivale les vaches étant au parc, elles bénéficient de moins de surveillance. Il est donc difficile de savoir si le taureau est apte à se reproduire ou non. Connaître ce paramètre permet d’éviter de rentrer des vaches non gestantes au bâtiment quand l’hiver arrive.

 

N’hésitez pas à demander conseil à votre Xpert pour vous aider à la mise à l’herbe de vos vaches allaitantes !

CONTACTEZ VOTRE XPERT !

Ces articles pourraient également vous plaire

Bovins Lait, Bovins Viande

L'impact de l'eau sur les performances des bovins

L’origine de l’eau, pourtant ingérée en grande quantité par les vaches, varie beaucoup selon les élevages. De quelle façon la qualité de l’eau impacte-t-elle la performance des animaux? 

Lire l'article
Bovins, Produits Techniques

Quand le monitoring améliore la surveillance globale du troupeau…

La solution FarmLife de Médria propose de suivre le comportement des animaux tout au long de leur carrière pour ne pas passer à côté de choses importantes. Voyons lesquelles…

Lire l'article
Featured, Événements

virginie garnier, nouvelle Présidente élue à la tête d'XR repro

Jeudi 18 mars 2021, le Conseil d’Administration d’XR Repro a entériné le départ de Bernard CHALENDARD, Président sortant de notre coopérative, et procédé à l’élection de son successeur, Virginie GARNIER.

Lire l'article